• Je voulais un enfant - 3 (note à mon fils)

    Juste quelques notes, si j’avais un fils, si je devenais parent

    Lui faire part de ce que j’ai pu apprendre avec le temps

    Le rassurer, le prévenir, le préserver

    T’inquiètes pas tout ira bien, à 4 ans tu découvriras l’autorité

    Tu joueras au docteur avec la voisine

    Tu apprendras plus tard à quoi peut bien te servir ta pine

    C’est normal tu es en train de découvrir ton corps

    Tu as encore le temps avant de connaître la petite mort

    Tu auras plusieurs amoureuses mais ça ne durera pas

    A 5 ans tu seras un petit Casanova

    On ne t’en demande pas trop, profites de la maternelle

    Même si les enfants sont cruels

    Même si tu ne te sens pas vraiment à ta place dans la classe

    C’est juste un mauvais moment, ça passe

    Après c’est encore pire il faudra faire ses preuves

    Et il te faudra une paire de baskets neuves

     

    En primaire, Tu te rendras compte que tu n’es pas sportif

    Tu te feras éliminer dans tous les jeux, ne sois pas trop attentif

    On dira que tu as de mauvaises fréquentations, c'est vrai

    Parce que ton meilleur pote a piqué des jouets

    Tu préféreras les cowboys aux indiens

    Tu ne comprendras que plus tard qui sont les gens biens

    Que les gentils ne sont pas forcément ceux qu’on croit

    Et qu’on n’a pas toujours le droit

    Peut-être que les autres joueront au foot quand tu aimeras lire

    Tu seras sérieux à l’école, pour nous faire plaisir

    Enfin au moins jusqu’au CM2

    En attendant les appréciations qui disent : « tu peux faire mieux »

    Avant de connaître les conseillères d’orientation

    Qui diront qu’il faut bien trouver une solution

    Qu’on ne peut pas vivre dans l’utopie

    Ne les écoutent pas, tout ça c’est moisi

     

    Le collège sera une sale période, l’adolescence dans son ensemble aussi

    La vie te semblera pourrie

    Les filles sure d’elles te rendront accroc

    Tu feras le beau et passeras pour un blaireau

    Tu voudras sortir avec la plus belle du quartier

    Tu prendras un râteau, tu te feras jeter

    Alors tu commenceras à faire le con en cours

    Au début, tu seras un peu lourd

    Parce que les meufs aiment bien les relous qui les font rires

    Après ça sera pire

    Les booms te rendront tristes quand elles ne voudront pas danser de slows

    Tu connaitras tes premières déceptions et tu sentiras que tu n’es pas un robot

    Tu n’auras pas de doudoune Chevignon

    Alors tu ne feras pas partie des garçons mignons

     

    Tu commenceras à te branler

    Tu apprécieras le plaisir solitaire dont il ne faut surtout pas parler

    Tu voleras des magazines avec des femmes à poils

    Tu t’enfermeras dans les chiottes pour te masturber et c’est normal

    La masturbation ne rend pas sourd, j’entends très bien

    Les meilleurs ne sont pas des saints

    Tu fantasmeras sur tes copines de vacances

    Tu te demanderas pourquoi tu n’as pas tenté ta chance

    Il ne t’arrivera rien jusqu’à tes 16 ans

    4 ans c’est déjà un quart de ta vie d’adolescent

    A 13 ans tu essaieras de fumer une cigarette

    Pour faire comme les autres même si tu sais que c'est bête

    A 15 ans tu essaieras de fumer un joint

    Parce que tu en as envie mais surtout pour faire comme les copains

    Puis tu commenceras à aimer les artistes rebelles décédés

    Ceux qui sont mort d’une overdose ou qui se sont suicidés

     

    A 17 ans tu tenteras de dealer et faire du biff

    Tu t’apercevras que tu n’es pas fait pour le business mon fils

    Tu termineras ta carrière commerciale avec des dettes

    Devenir riche, ce n’est pas donné à tout le monde alors arrête !

    A 19 ans tu voudras te faire tatouer

    Un truc bien naze que tu regretteras après

    Tu ne me feras plus confiance malgré mon expérience

    Puis tu commenceras à aller dans des teufs Trance

    Tu ne m’écouteras plus parce que je suis vieux

    Tu diras : « On est plus en 2002 ! »

    Tu trouveras que ton père écoute de la musique de merde démodées

    Tu diras que le punk ou le rap c’est dépassé

    Mais je ne suis pas inquiet, tu écouteras et tu seras fier

    Comme j’écoute les Rolling Stones ou Chet Baker

    Tu sècheras les cours, l’école ne t’intéressera plus

    Tu continueras jusqu’au bac en attendant la crue

     

    Ta vie sentimentale ne sera guère mieux

    Je ne vais pas te mentir, tu ne crois pas en dieu

    Tu en auras marre d’apprendre des trucs qui ne servent à rien

    Tu en auras marre des profs blasés, dépressifs ou malsains

    S’ils ne sont pas racistes

    Au mieux tu auras des maîtres syndicalistes mais qui votent socialiste

    Qui t’inviteront dans toutes les manifestations

    En disant c’était mieux avant, nous on avait des convictions

    J’écris tout ça car si on m’avait prévenu, ça m’aurait évité quelques prises de tête

    C’est pas mal de savoir à l’avance ce qui va arriver avant la fête

    Tu commenceras à picoler à boire jusqu’à gerber

    Tu auras parfois du mal à rentrer pour te coucher

    Je pourrais tout te décrire jusque tes 40 ans

    T’offrir une amulette pour te protéger ou un talisman

    Mais tu vas t’en sortir seul parce qu’on a besoin de personne

    Juste attendre que la sonnerie de fin des cours sonne


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :