• Sans titre

    Tu vas arrêter de pleurnicher.
    Tu vas arrêter de squatter l’amitié.

    Tu vas arrêter de taxer des baisers.
    Tu vas arrêter de gratter.

    Tu n’as pas besoin d’affection.
    Tu ne vas pas te jeter d’un pont.
    Tu vas arrêter de tourner en rond.
    Tu vas simplement monter le son.

    Pour ne plus rien entendre. Pour ne plus rien attendre.
    Tu ne vas pas te pendre.
    Elle n’est pas à prendre. Tu vas rendre.
    Tu aurais du l’apprendre.

    Tu ne vas plus à l’école.
    Tu devrais connaître ça par cœur comme le solfège, comme la clé de sol.
    Tu ne vas pas t’intoxiquer avec du pétrole.
    Tu vas simplement encore rester en heure de colle.

    Tu te plains encore une fois, tu aurais aimé écrire que ça va.
    « Et les gens se serait dit : Tiens pour une fois qu’il chiale pas sa mère celui là ! »
    Tu ne va pas t’enfiler la boite de Temesta.
    Tu vas draguer la première fille qui passe devant toi.

    Tu as tout donné. Tu ne feras pas mieux que ce qui est arrivé.
    Tu ne va s pas te taillader.
    Tu as des regrets. Tu es blasé, tu es navré.
    Mais ça va passer.

    Il ne faut pas que tu l’appelles.
    Il faut que tu arêtes de penser à elle.
    Tu ne vas pas te tirer une balle et étaler ta cervelle.
    C’est terminé, même si tu la trouvais belle.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :